Pour mon frère... Ludovic...

Pour mon frère... Ludovic.     Il venait d'avoir 24 ans, c'était mon grand frère, ma raison qui est devenue mon oraison. Il est porté disparu le 14 avril 1988 en Italie, sur une planche à voile... La mer n'a rien rejeté.

Il est difficile de vivre en gardant l'espoir lorsque l'on ne sait pas, lorsqu'on n'a pas retrouvé le corps de l'être aimé... On vit d'espoir et de désillusions. Il y a des moments, des périodes plus fortes que d'autres qui font que la douleur fuse avec violence... On a envie de crier sa colère, sa douleur, son chagrin... Mais il n'y a que le silence pour réponse et écho.

Mon seul et unique frère est ancré dans mon cœur, dans ma chair et le temps m'apprend à apprivoiser ma douleur sans jamais l'atténuer.

J'espère que la vie nous réunira un jour dans un univers parallèle...

Véronique
Vineuil (France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 29 mars 2005

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.