J'ai perdu ma maman le 23 décembre...

J'ai perdu ma maman le 23 décembre des suites d'un cancer généralisé qu'elle n'avait pas fait soigner (ma mère avait très peur de la maladie, elle n'a jamais voulu faire d'examen) elle est rentrée à l'hôpital 3 semaines avant parce qu'elle avait mal. Je croyais à un simple mal de dos, je ne me suis pas inquiétée, elle paraissait tellement solide (...).

J'ai 30 ans, elle en avait 63, c’était ma seule famille avec mon fils de 2 ans. Je suis complètement paumée, perdue, c'est un vide indescriptible qui remplit mon coeur. Ça fait 1 mois que je ressasse tout mes souvenirs d'enfance, un mois que je cherche des réponses sans savoir quelles sont les questions.

On ne s'entendait pas, chien et chat, mais c'était la seule personne qui m'aimait éperdument, à sa façon... Quand j'allais mal, elle était là. Quand j’étais malade, elle était là. Quand je me retrouvais sans rien, elle était là. Tout ce qu'il me reste, ce sont des photos, des cartes postales, quelques lettres...... Je voudrais lui téléphoner, la voir... Je la regrette tellement.

Maman si tu savais comme je t'aime. Difficile de continuer à vivre sans toi, je t'ai perdue et mon coeur s'est arraché de ma poitrine.

Céline
(France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 23 janvier 2018

Commentaires (1)

Bonjour Céline, comme je comprends ce que tu vis. Ma maman est partie il y a 13 mois et c'est toujours aussi dur, les larmes viennent quotidiennement chaque soir ou le matin ou dans la rue ou dans le bus... bref notre chagrin n'est plus contrôlable. Ta maman et toi étiez chien et chat?? Peu importe, c'était votre façon de vous aimer, chacun sa méthode. Ton fils et toi avez rempli sa vie, vous étiez les raisons de son bonheur et rien que pour cela elle doit t'en remercier. Tu n'imagines pas à quel point ! Rappelle-toi le positif et dis-toi que tu étais présente pour elle. Certaines mamans meurent seules loin de leurs enfants et dans l'indifférence... Voilà, j'espère t'avoir mis un peu de baume au cœur même si je suis consciente qu'on va pleurer la perte de notre maman jusqu'à la nuit des temps. Mais peut-être qu'avec le temps la douleur sera un peu moins intense. Je nous le souhaite du fond du coeur.
Bon courage.
Céline Rania

Rania , 10 février 2018

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.