Tu es parti, il y a sept ans, me laissant avec trois grands enfants...

Tu es parti, il y a sept ans, me laissant avec trois grands enfants sur qui je croyais pouvoir compter moralement.     Le soir de ton incinération, réunion de famille, on veut notre argent, on en a besoin, vends la maison ; j'ai refusé, depuis plus le droit de les voir, ni les neuf petits-enfants que nous adorions.

En pleine dépression, je me suis acheté une mini-york, cela ne les remplace pas, mais je lui donne toute l'affection destinée à mes bouts de choux, ce fut horrible, mais j'ai tenu bon.

La douleur et la honte d'avoir mis ces trois horreurs au monde me hante ; si j'avais su, je n'en aurais jamais eu, c'est triste à dire, mais je souhaite que leurs enfants leur fassent la même chose.

Voilà mon témoignage, merci de m'avoir lue.

Monique
De la Rochelle (France)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 18 mars 2006

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.