Nicolas

Quand il vivait encore chez nous
Il se moquait toujours de nous
Nicolas, Nicolas.
Il prenait la vie comme un jeu
Il aimait rire avec le feu
Nicolas, Nicolas.
Avec son sourire d'enfant
Dans un visage d'adolescent
Il riait, il riait, si souvent.

Il était toujours pressé
N'était jamais fatigué
Nicolas, Nicolas.
Ses copains venaient le chercher
Les filles aimaient regarder
Nicolas, Nicolas
Mois de janvier meurtrier
La voiture a continué
Ne s'est pas arrêtée
Nicolas est tombé.

Une fleur que la vie a coupée
Des pleurs que l'on a versés
Nicolas, Nicolas.
Chez nous les portes restent fermées
Le ciel sur nous est tombé
Nicolas, Nicolas.
Avec son sourire d'enfant
Dans un visage d'adolescent
Il riait, il riait, si souvent
Mois de janvier meurtrier
La voiture a continué
Ne s'est pas arrêtée
Nicolas est tombé.

© paroles et musique : Pierre Besson
Besançon (France)

Écouter sa chanson

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 23 septembre 2007

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.