Mon très cher cousin, Voilà maintenant 1 an et 9 mois que tu nous as quittés...

Mon très cher cousin,

Voilà maintenant 1 an et 9 mois que tu nous as quittés tragiquement. J'ai peine à y croire encore. Ce 26 septembre 2007 sera à jamais gravé en moi, car ce jour-là, toi, mon cousin, mon âme sœur, mon ami, tu nous as quittés à tout jamais.

Quand je me remémore ma jeunesse, il n'y a aucun souvenir où tu n'y es pas... nous n'avons fait qu'un pendant toute notre jeunesse. Personne ne pouvait nous séparer, nous étions comme frère et sœur. Toute les réunions de famille étaient « trippantes » parce que nous étions ensemble.

Ce 26 septembre 2007, tu es parti avec ma jeunesse entière. Il y a tellement un grand vide en moi, un vide qui ne pourra jamais plus être comblé.

Je me souviens encore des journées d'été où nous jouions au ping-pong dans ton sous-sol, où on écoutait des films, où on allait se promener dans les « trails » en VTT ; de la journée où nous étions allés à St-Barnabé à vélo pour jouer au tennis et quand nous sommes arrivés, nous étions tellement déçus par l'état du terrain ; des nombreuses cabanes que nous nous sommes faites au domaine Samson ; des nombreuses disputes sur qui était le père le plus fort des nôtres... Tous ces souvenirs sont gravés dans ma mémoire à tout jamais.

Aujourd'hui, je veux que tu saches que tu peux partir tranquille. J'ai accepté ta mort avec tant de difficulté, mais ce que je veux c'est ton bonheur, donc sois heureux et veille sur nous comme tu l'as toujours fait !!!

Ta cousine qui t'adore.

xxx

Karine
Notre-Dame-du-Mont-Carmel (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 26 juin 2009

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.