Mon père est décédé...

Mon père est décédé le 7 août dernier des suites d'un cancer. Aujourd'hui, je réalise petit à petit que je ne le verrai plus, que je ne l'embrasserai plus. Pourtant, le plus important, c'est que je sente qu'il est toujours près de moi comme il l'a toujours été; il veille sur moi et il m'accompagne.     Ma mère, mon frère et moi-même l'avons accompagné jusqu'à la dernière seconde. Je n'oublierai jamais ces moments si pénibles où il est parti sans que je puisse faire quoi que ce soit, mais nous étions réunis et c'est ce que nous voulions tous. Je ne veux pas que l'on me dise que maintenant il ne souffre plus, car par-dessus tout mon père voulait vivre et il s'est battu jusqu'au bout sans savoir que la mort venait le chercher.

Après la colère d'avoir perdu mon père aussi jeune (il avait 57 ans et j'ai 24 ans), j'ai énormément de peine. Je réalise qu'il ne sera pas présent dans tous les moments importants de ma vie. Ce que tout cela m'a appris, c'est qu'il faut vivre pleinement les instants présents avec les personnes que l'on aime. Partager ses sentiments et se dire que l'on ne vit qu'une fois.

Je sais, mon papa chéri, que je te retrouverai le moment venu. D'ici là, je vais essayer de ne pas te décevoir. Je te sens tout près de moi à chaque instant. Je voulais te dire encore combien je t'aime. Tu me manques. L'amour ne meurt jamais.

Anne
Levallois-Perret (France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 26 septembre 2000

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.