Mon père a décidé de mettre fin à sa souffrance...

J'ai perdu mon père le 6 septembre dernier. Cela faisait sept longues années qu'il souffrait intérieurement. Il a donc décidé de mettre fin à cette souffrance.     Durant les années où il fut malade, je n'ai pas toujours été gentille avec lui et maintenant je le regrette, mais il est malheureusement trop tard.

Beaucoup de questions me viennent à l'esprit lorsque je pense à l'acte qu'il a commis. J'ai beaucoup de difficulté à l'accepter. On dirait même que je ne réalise pas encore qu'il est décédé et que je ne le reverrai plus. La plaie que sa mort m'a faite n'est pas sur le point d'être cicatrisée. Je dirais même que cela ne peut se cicatriser mais plutôt s'apaiser. J'aimerais tellement que je me réveille et que ce soit un mauvais rêve.

Enfin, j'ai lu beaucoup de témoignages et cela m'a aidée à voir que je ne suis pas seule dans cette situation. Je trouve ce site très plaisant car il m'a apporté un peu de réconfort et de délivrances. Merci de m'avoir écoutée !!! Et bon courage à ceux et celles qui ont à passer par la même épreuve que je vis présentement.

*   *   *

Papa,

J'aimerais tellement que tu sois encore présent. Je m'ennuie tellement. J'aimerais tellement pouvoir te dire que je t'aime et que tu es mon héros. Au revoir Pecel et repose-toi bien.

Ta fille qui t'adore.
XXXXXXXXXXXXXXXX

Annie
Jonquière (Québec)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 21 octobre 1999

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.