Mon grand-père vient de nous quitter...

Mon grand-père vient de nous quitter depuis peu. Il aurait eu 84 ans la journée de ses funérailles.     Je trouve parfois difficile d'entendre les gens dire : « Quel âge il avait ? Ah ! 84 ans... ». C'est comme si, parce qu'il était avancé en âge, notre peine était moins grande. Eh que non ! Mon grand-père était un homme exceptionnel et je l'aurais gardé encore bien longtemps sur cette terre.

Malgré notre peine, nous l'avons, les oncles tantes, cousins, cousines, etc... accompagné jour et nuit. Nos pleurs et nos rires se sont mélangés alors que nous nous sommes réunis et aimés comme il l'aurait souhaité.

Voici « Une dernière lettre à mon grand-père » :

*  *  *

« Nos larmes se transformeront en une rivière calme qui te transportera doucement. Nos serrements de coeur deviendront des étreintes pour te dire un dernier au revoir. Nos souvenirs de toi s'imprégneront en nous pour tisser notre héritage.

« Au cours de ta vie, tu nous as toujours rassemblés pour que nous apprenions à nous aimer dans le respect de chacun, la générosité, la bonté, la sérénité et la joie.

« C'est grâce à toi si, encore aujourd'hui, nous sommes réunis dans cet esprit et que nous pouvons, malgré notre peine, t'accompagner avec amour dans ta nouvelle demeure.

« Tu as transmis aux tiens les valeurs, la foi, la bonté, le courage, le pardon, la tolérance. À leur tour, ils nous ont partagé ces connaissances et à notre tour nous essaierons de les transmettre aux nôtres.

« Et c'est ainsi que des hommes comme toi ne meurent pas vraiment.

« Merci de nous avoir acceptés dans ta vie et sache que nous ne cesserons jamais de t'aimer, et qu'en chacun de nous il y a un coin dans nos coeurs seulement pour toi. »

Hélène
(Nouveau-Brunswick)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 22 février 2000

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.