Mon fils unique a été assassiné...

Mon fils unique, âgé de 24 ans, a été assassiné il y a six ans !  Un meurtre gratuit et sordide !   Le ou les meurtriers n'ont pas été retrouvés.     Les premières trois ou quatre années de mon deuil ont été extrêmement difficiles.  Je suis tombée gravement malade et j'ai failli en mourir.  Mourir aussi de chagrin !   J'étais très attachée à mon fils.  Lui et moi, nous étions très très proches l'un de l'autre.  Malgré le temps qui passe, il y a toujours ce manque, ce grand vide..., ces grands moments de désespoir !

À la longue, mon coeur s'est « endurci » : j'ai du mal à avoir de la pitié pour les autres et surtout pour les gens qui se plaignent de leurs petites misères de la vie quotidienne.  J'ai de la haine envers ceux qui ont tué mon fils, même si je ne les ai jamais vus !   Jamais je ne pourrai leur pardonner !

Ma vie est gâchée !  Je n'ai plus de projets pour l'avenir, je ne vis qu'avec mes souvenirs.  Je crois que mon deuil durera jusqu'à la fin de mes jours car jamais je n'accepterai cette mort si injuste et cruelle.

Merci d'avoir pris le temps de me lire.

Une mère inconsolable.

Adèle
Montréal (Québec)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 24 juillet 1999

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.