À mon beau-père

Le livre est terminé, t'as lu ta dernière page
Tu es parti te reposer, là-haut sur ton nuage,
Abandonnant ici tes papiers et ton viel âge,
Pour rejoindre "Maman" qui se trouve
Parmis les sages.

Tu es parti serein, conscient de ton destin,
Tu as pris ce vilain train, dont jamais nul n'en r'vient
Tu n'as pas souffert, n'avais pas le malin (le cancer)
Tu t'es éteint fier, tôt au petit matin.

Tôt au petit matin, d'une voix à peine audible
Francis nous a décrit ce qu'il y a de plus pénible.
Adieu Papa Adieu, non tu n'es pas parti,
Tu n'as laissé que ton corps, usé, à peine vieilli.

J'habituerai mes yeux à te voir, dans l'au-delà
Adieu papa adieu, jamais on ne t'oubliera
J'habituerai mes mains à caresser ton âme
Où te caches-tu papa ? ouvre-toi ! Donc sésame !!!

Adieu Papa

Ioannis
Bruxelles (Belgique)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 6 octobre 2013

Commentaires (2)

Comme ton poème est beau ! Il reflète tant d'amour pour ton Papa.
Il continue à veiller sur toi, pour toujours, le lien n'est pas rompu, et les jours où la peine sera trop lourde, il posera une main légère sur ton épaule et chuchotera à ton oreille les secrets de ceux qui sont dans la lumière...
Je t'envoie mon amitié
Martine

martine, 18 octobre 2013

Je voudrais que mon beau-père rigole tout le temps avec moi et aussi j'aimerais qu'il soit près de moi à mes côté et je me sens triste et j'aimerais qu'il me prenne dans ses bras comme il le faisait. J'ai l'impression qu'il ne m'aime pas, je le vois dans son visage et dans ses yeux aussi voilà pourquoi je voulais qui soit à mes côtés.

angel022, 21 janvier 2016

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.