À mon amour Gilbert. Déjà trois années se sont écoulées depuis ton décès...

À mon amour Gilbert.

Déjà trois années se sont écoulées depuis ton décès, le 16 novembre 2004, pour un monde meilleur. Mais pour moi ta présence me manque énormément. Tu sais, ce n'est pas facile d'oublier 50 ans de mariage. Tu as été pour moi mon premier amour et le dernier.

Tu me connaissais tellement, je n'avais pas besoin de parler, tu savais ce que je pensais, je me confiais à toi sans réserve. Je t'appelais mon ROC DE GIBRALTAR, car tu me protégeais et je sais que tu es encore là pour moi, car je me confies encore à toi et je te demande ton aide pour continuer cette route sur terre sans toi.

Je te dis un gros merci mon Amour, car un mari comme toi a été pour moi une vraie richesse dans ma vie.

J'espère que tu es heureux et que ton âme est en paix et je souhaite te rejoindre bientôt.

Je t'aimerai jusqu'à mon dernier souffle.

Ta Madeleine
Laval (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 20 novembre 2007

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.