J'ai du mal à croire que j'écris ces mots...

Bonjour,     J'ai du mal à croire que j'écris ces mots. En quelque sorte ça finalise quelque chose. J'ai perdu mon copain il y a quatre ans dans un accident de voiture, et le fait même de l'écrire me met les larmes aux yeux. Il me manque tellement... j'essaye de le mettre dans une boîte avec tous les souvenirs, mais il me rattrape par derrière... une chance !

J'ai perdu ma passion, notre passion... je ne danse plus, je ne sens plus, je ne bouge plus... j'attends, je l'attends... Je sais que je dois continuer, mais je n'y arrive pas. J'essaie de vivre les belles valeurs que nous partagions si précieusement. J'ai honte de ne pas faire vivre sa mémoire de cette façon-là, mais je n'arrive plus à me regarder dans le miroir.

J'attends toujours le soleil sur ma joue.

Émilie
Montréal (Québec)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 20 février 2002

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.