La lune danse dans les arbres ce soir

Ce soir, mon ami, mon tendre ami, la lune danse dans les arbres.
Aujourd'hui je suis venue te rendre visite, dans la douceur de cet été déclinant, cet aujourd'hui, doux jour d'octobre.
J'étais là, petite, discrète. Et tu étais là. Tu m'attendais, comme d'habitude. Tu es toujours content quand je viens. Ta joie tranquille m'apaise et me réchauffe le cœur. Je te sens calme, pausé, serein.
Et ce soir tu es là, avec moi, près de moi, tout contre moi. Tu me fais cet immense cadeau de venir à moi ce soir. Je sens tes mains sur mes épaules, je vois ton beau regard. Tu me serres doucement, tu me berces tendrement au son de cette musique me faisant entendre la voix du Ciel. Là où tu es maintenant, tu es bien. Je le sens.
Reste encore un peu. Laisse-moi le temps de cette danse, m'abandonner à la douceur de ton souvenir, laisse-moi danser dans les bras de ton souvenir au son de cette musique. Que tes bras si légers aujourd'hui, me serrent tendrement, m'apaisent, me calment et me fassent attendre avec confiance et patience, ce jour où, enfin, je connaîtrai à mon tour l'Amour et la Tendresse Éternels et toi me tenant par la main puisque tu m'y auras précédée.
Je te remercie et remercie le Ciel pour cette danse dans les arbres, qui nous a été accordée.

Colleen
Combs la Ville (France)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 19 octobre 2014

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.