Le jour où j'ai rencontré cette personne, je suis née...

Le jour où j'ai rencontré cette personne, je suis née. J'ai vécu avec cette personne pendant douze ans. Mais un jour, cette personne est partie rejoindre les anges. Elle est partie afin de ne plus souffrir de cette putain de maladie qui l'a emportée. Cette personne, c'est ma mère. Je l'aime tant. C'est dur la vie sans elle. Elle était mon unique souffle, sans elle, je suis perdue. Elle m'a toujours confié qu'elle souhaitait partir sans souffrir. Je sais à présent qu'elle est heureuse là où elle est. Elle ne souffrira plus. Je sais aussi que maintenant elle veille sur moi, mon frère et mon père.

*   *   *

Maman, je t'écris cette lettre pour te remercier d'avoir été la mère que tu as été. Nous avons parfois eu besoin que tu nous prennes la main afin de nous diriger et tu as toujours été disponible pour nous et prête à nous aider.

Je viens te dire que tu as deux petits-enfants magnifiques.

Tu me manques terriblement, chaque jour, chaque minute, chaque seconde de mon existence.

JE T'AIME ET JE T'AIMERAI TOUT AU LONG DE MA VIE.

Charlène
(France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 30 avril 2010

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.