À ma fille Flo

Ton doux visage, tes beaux yeux bleus
Près de toi j'ai passé 30 années de grand bonheur
Ce cruel destin t'a emmenée vers le ciel bleu
Me laissant ici, une plaie immense dans le cœur.

Toi, mon enfant, tu sais le chagrin de perdre un enfant
Tu as eu la douleur de perdre ton petit Teddy
Tu es partie un matin de février, à l'aube de tes 30 ans
Peut-être pour rejoindre ton tout-petit !
Je sais tu n'as pas eu le choix
Jamais tu n'aurais laissé ta petite Élisa
Elle est restée près de toi ce jour-là
Elle a essayé de te réveiller, crois-moi.

Ton bébé d'amour parle sans cesse de toi
De ce jour-là où vous vous êtes séparés
pour la première fois
Elle répète que sa maman est une étoile
Qu'elle est belle la plus belle de toutes les étoiles
Elle te dit qu'elle t'aime très fort,
Que maman est tombée de la chaise et qu'elle dort.

Souviens-toi mon amour,
le deux mars elle fêtait ses 3 ans
Le trois mars tu fêtais tes 30 ans
Tu nous a quittés le mois d'avant
Je croyais que l'amour combattait tous les vents
Je t'ai aimée et t'aime tellement
Je n'ai pas pu stopper « le destin », ce géant
Je n'ai pas pu te garder avec moi mon enfant
Certains disent que Dieu est bon et grand
Alors qu'on m'explique
pourquoi il m'a enlevé mon enfant.

À MA FILLE FLO  « JE T'AIME, JE T'EMBRASSE TENDREMENT »

Michelle
Isère (France)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 15 juin 2006

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.