J'écris de nouveau quatre mois après ma première lettre...

J'écris de nouveau quatre mois après ma première lettre. Ça va faire maintenant bientôt 11 mois que mon mari est parti pour toujours, ma douleur est toujours aussi grande et je trouve même que c'est plus difficile. Son absence est pesante, je pense à lui le soir, le matin, dans la journée.     Les personnes de mon entourage ne comprennent pas que je veux parler de lui régulièrement, que j'ai gardé tous ses vêtements dans l'armoire comme si il allait revenir. Mais pour moi, enlever ses affaires, c'est comme enlever une partie de lui encore.

Mes enfants ne parlent de leur père que rarement. Je pense qu'ils voient que ça me fait trop de peine. Je vois une psychologue toutes les semaine et je suis un traitement. Je voudrais pouvoir aller mieux pour mes enfants mais c'est trop difficile.

Christian je t'aime, tu me manques.

Valérie
Plouescat (France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 24 juillet 2006

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.