J'ai déposé...

J'ai déposé
Sur tes cils
Le vol d'un papillon
Sur tes paupières
Un dernier baiser
Sur ta peau
Mon souffle léger
Sur ton front
Le voile de ma main
Sur ton visage
Un rayon d'amour
Sur ton corps
Des brins de ma peau
Et sur ta souffrance
Les ailes d'un ange

Et lorsque viendra mon tour
J'irai cacher
Mon âme contre la tienne...

Paraplume
Montréal (Québec)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 12 février 2014

Commentaires (2)

Merci Paraplume,

Il est parti "là-bas", au -delà de l'horizon, mais il est avec vous à chaque seconde.

"Je serai pareil au sentiment qui traverse le temps et la matière" AYADI EL'HADl (Prison d'Ensiheim, mars I981

L'amour a uni et unira à jamais vos deux âmes. Priez pour lui et demandez-lui, chaque jour, de prier pour vous. Et un jour, viendra enfin le temps où la douleur laissera un peu de place à la douceur.
Avec tendresse.
Colleen

Colleen, 28 février 2014

Bonjour,

Très touchant poème. Et surtout très bien écrit.
Ce que j'aime également, c'est une excellente approche
pour apprivoiser le deuil et non pas de le faire.
(Qu'est-ce que faire son deuil?)

La mort met fin à une vie mais pas à une relation.
Et cette voie poétique vous conduit directement à
une nouvelle relation aussi intense qu'avant mais certes différente et qui vous apportera un grand réconfort. Je vous le souhaite profondément et
continuez d'écrire des poèmes.

Bien à vous
Marcel (Québec)


Marcel Parent, 24 avril 2014

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.