Comme je m'ennuie de toi ! Ça fait déjà 32 ans que tu es parti et c'est comme si c'était hier...

Comme je m'ennuie de toi ! Ça fait déjà 32 ans que tu es parti et c'est comme si c'était hier. Tu es toujours présent dans mon cœur et peut-être trop.

Tu sais, quand tu es parti, je n'avais que 11 ans. 11 ans c'est trop jeune pour comprendre que tu ne reviendras jamais. Je l'ai compris bien des années plus tard, comme quand je me suis achetée ma voiture c'est avec toi et non maman, ou quand j'ai été à mon bal ou quand j'allais aux noces et que je voyais la mariée danser avec son père. Papa, j'avais le cœur tellement gros, j'aurais donné tout ce que j'ai pour être à la place d'elle.

Mais j'ai de bons souvenirs, quand tu me bordais pour aller dormir, quand j'étais malade, ou juste aller faire des siestes avec toi.

Tu sais, j'ai tellement de choses à te dire, mais en fait tu sais déjà tout de moi car je sens que tu me vois. Tu as été un père fantastique, un père que j'aurais aimé connaitre encore plus, faire plus de choses avec toi. Tu doit être tanné d'entendre « Papa j'ai besoin que tu m'aides » ou bien « Écoute, si tu penses que c'est bon pour moi, alors c'est ok ».

Bon, je te laisse. Je voudrais juste te dire que je t'aime énormément, que tu seras toujours dans mon cœur et dans mon âme. Je t'aime je t'aime.

Annie xxx

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 2 janvier 2008

Commentaires (1)

Comme vous Annie, mon papa est parti au ciel cela fera 32 ans demain et il me manque toujours autant. Surtout que je n'avais que 15 ans lors de son décès et je m'apercevais pas à l'époque qu'il était très malade. Il y a tellement de chose que j'aurais voulu partager avec lui, que j'essaye au moins de rendre mes 2 petites filles heureuses au maximum que je peux.

Alain XXX, 13 novembre 2014

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.