Cacher mes déchirures

Cacher mes déchirures
Murmurer mes hurlements
Nier mes blessures
Pour qu'eux grandissent tendrement

Continuer les faux semblants
Faire que mes soupirs deviennent rires
Contourner les jours sanglants
Pour qu'eux croient en l'avenir

M'obliger à m'éveiller le matin
Ouvrir les yeux sur un monde en folie
Ne plus chercher sans cesse ta main
Pour qu'eux continuent leur vie.

Cette vie, cette survie que je leur dois
Cadeau empoisonné qui me retient ici-bas
Mais cet amour qui fait loi
Prend naissance entre mes bras

Quand dans leurs yeux je vois
L'âme de leur père
Ce je ne sais quoi
Qui me rattache à cette terre.

Corinne
Eyguières (France)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 24 avril 2012

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.