L'absente

Ce 10 avril tu es partie,
Tu as rejoint ce paradis
Où je suis sûre que tu vas bien,
Que tu nous vois d'un air serein.

Neuf ans déjà, le temps qui passe,
Mes souvenirs si vivaces,
Et ton absence qui me pèse,
Comme la dissonance d'un dièse.

Le temps qui passe, s'écoule et fuit,
Mais mes souvenirs pleins de vie,
Toi, Sophie, si souriante,
Désormais, hélas, absente.

Si enthousiaste et pleine de vie,
Un véritable oiseau de nuit,
Tout autour de toi, tant d'amis
À qui tu manques tant aujourd'hui.

Pas un jour sans penser à toi,
Me provoquant un peu d'émoi.
J'aurais tant aimé que tu vives
Pour ne pas partir à la dérive.

J'ai appris que cette vie si belle
Peut devenir parfois mortelle.
Tu as donné 20 ans d'Amour.
Mon coeur t'appartient pour toujours.

Magali
Montpellier (France)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 29 février 2004

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.