Le 3 septembre 1994, tu es partie subitement d'un infarctus...

Le 3 septembre 1994, tu es partie subitement d'un infarctus. Je t'ai parlée au téléphone une heure avant ton décès, tout allait bien et soudain nous avons eu la nouvelle que tu étais morte. Mon Dieu que je t'en ai voulue longtemps car tu me disais tout le temps que tu ne me laisserais jamais seule.

Deux ans plus tard, tu as mis quelqu'un sur ma route et je te remercie pour cela, tu ne m'as pas abandonnée. Hier soir le 27 juin 2009, je suis allée te demander de m'enlever un gros problème de tremblement que même les neurologues ne pouvaient guérir. Il était 22h15, je me suis fait conduire sur ta tombe et il s'est produit quelque chose de merveilleux : je t'ai demandé de m'aider ou de venir me chercher et à ce moment-là j'ai mis mes mains sur ta pierre tombale et tout a disparu. Je me suis relevée et je suis retournée chez-moi, et les tremblements ont disparu. Je me sens tellement bien.

Je te dis un gros merci et je sais que tu seras toujours avec moi pour m'aider.

Je t'aime.

Ta petite soeur.

Lise
Baie-Sainte-Catherine (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 29 juin 2009

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.