Le 21 mai 2007 à 10 h, Loualdo, mon fils de 19 ans qui allait avoir 20 ans le 22 juillet...

Le 21 mai 2007 à 10 h, Loualdo, mon fils de 19 ans qui allait avoir 20 ans le 22 juillet, a chuté d'une terrasse d'un hôtel pendant le festival de Cannes. Il avait une féroce envie d'y aller, rien ni personne n'a pu l'empêcher de partir là-bas... confiant et plein de ressources. J'étais confiante, je l'ai entendu au téléphone durant son "escapade" il allait bien, ne pouvait pas me parler longtemps. Il vécut ses jours comme une comète, heureux et rempli d'amour. Il a fait un mouvement où il prit un risque qu'il croyait mesuré. À cet âge, il n'était pas plus imprudent que d'autres et pourtant... L'enquête n'a révélé sur lui rien de suspect.

Sain de corps et d'esprit, beau comme un dieu sur terre, c'est un saint homme maintenant et même lors de son passage sur cette terre... étudiant se perfectionnant en comédie, cinéma et cascade, il aimait et respectait les autres même s'il ne les connaissaient pas.

Bien des choses me paraissent inconcevables dans ses derniers moments, même si je reste sceptique sur les circonstances de sa tragédie. La personne présente, s'étant absentée quelques minutes, a dit qu'il allait très bien et qu'il était tranquillement assis, souriant comme d'habitude. La personne ne le connaissait pas bien, mais n'a pas du tout eu de doute, rien ne l'a alerté parce que Lou ne l'avait pas prévu...

L'Amour que nous avons construit reste le même pour tous nos enfants. Je pleure. Toutes les vagues des mers et des océans me traversent et s'échouent inlassablement.

Je pense à vous tous, avec une forte envie de vous dire combien il est important d'aimer...

Béatrice
La Ferté-Alais (France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 26 juin 2007

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.