Le 1er janvier...

Le 1er janvier de l'an 2000, j'ai perdu ma fille (mon bébé de 23 ans) par suicide. En 1999, elle disait sans cesse en riant que l'an 2000 serait la fin du monde, mais je comprends maintenant qu'elle voulait dire la fin de son petit monde à elle.     À 11 h 00 du matin, le 1er janvier 2000, j'ai reçu un coup de téléphone me disant que ma fille s'était suicidée. Alors il faut dire que j'ai eu le « bug » de l'an 2000. Elle fut onze jours dans le coma et j'ai prié, je l'ai suppliée sur son lit de mort de se battre pour rester avec nous et que j'avais besoin d'elle pour vivre, je suis même allée à l'Oratoire Saint-Joseph pour demander un miracle, mais Dieu ne m'a pas écoutée.

La nouvelle année 2001 s'en vient et j'ai encore très mal, ça fait presqu'un an et il n'y a pas eu de journée sans pleurs. Elle me manque tellement. J'ai encore mon époux, et deux autres enfants, un garçon de 29 ans et une fille de 31 ans et pour eux aussi c'est terrible. Les Fêtes ne seront jamais plus pareilles maintenant.

Si de là-haut elle nous voit aujourd'hui, elle regrette sûrement son geste. Elle devait avoir un mal de vivre pour en arriver là, mais je lui pardonne car je l'aime trop. J'espère qu'elle veille sur nous tous et qu'elle guidera nos pas éternellement avant de la revoir de l'autre côté du chemin.

Adieu ma belle Suzie au sourire exceptionnel. Nous te reverrons au ciel.

Maman qui t'aime et t'embrasse très fort. xxxxx

Michèle

*   *   *

Petite Suzie,

Qui aurait pu imaginer que tu aurais débarqué de ce petit chemin que t'avait tracé le destin ? Jamais, nous n'oserons te blâmer pour le choix que tu as fait. Nous voilà à tes côtés pour t'exprimer tout notre amour, mais laisse-nous le temps de pleurer avant de nous consoler, laisse-nous le temps de contrôler notre chagrin avant de recommencer notre chemin.

Il n'y a pas eu assez de moments dans la vie où nous t'avons dit tout ce que tu signifiais pour nous, mais, sans doute, nous croyons que tu le savais déjà. Nous voulons pourtant que celui-ci soit un de ces rares moments.

Petite Suzie, aide-nous à passer à travers cette intempérie. Unique Suzie, sois le soleil de nos vies, protège toutes les personnes chères à ton cœur et donne-nous la force et le courage d'accepter cette épreuve avec sérénité. Nous savons que ta présence spirituelle nous accompagnera tout au long de notre vie.

Le Seigneur a attiré à lui notre chère Suzie et nous avons confiance qu'il l'a reçue dans ses bras à sa sortie de ce monde et qu'elle jouit maintenant d'un grand bonheur éternel.

Suzie, nous ne te disons pas Adieu mais Au revoir en attendant de nous retrouver tous avec toi dans la vie éternelle.

Lorsqu'elle était petite, Suzie demandait tous les soirs à sa grande sœur Lyne de lui tenir la main pour s'endormir. Aujourd'hui, nous nous tenons la main et nous te disons ensemble au revoir Suzie notre grand amour. Tu seras notre étoile qui brillera et ta main guidera nos pas éternellement.

Avec tout notre amour, de Papa, Maman, Lyne et Daniel XXXX

Michèle

Ma fille Suzie s'est suicidée le 1er janvier 2000
à l'âge de 23 ans.

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 28 décembre 2000

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.