Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  1

Le dernier chapitre de ta vie, mon ange

MonFilsMonAnge

Voir son profil  Son site web : http://nono-leucemie.skyrock.com

MonFilsMonAnge

Activité : 2.5 / 5
1215 messages postés


Posté le : 29/10/2014 à 08:52 (Lu 7771 fois)
Répondre
Citer

Le soleil s'est éteint pour nous ce 29 octobre 2010, nous comprenions que désormais nous devrions avancer dans le noir pour toujours, que ce tunnel sans fin du cancer de mon enfant est infini, éternel, qu'il commence par tant de souffrances, tant de douleurs, de peur, d'angoisse, d'impuissance et au bout de ce tunnel il y a ce vide insupportable, ce manque inimaginable, cette absence de mon enfant, mon incompréhension, mes questions sans réponse... Il n'y a plus de lumière dans ma vie.... Il est parti illuminer le ciel.
Non, mon enfant ne s'est pas envolé ce 29 octobre 2010, mais nous apprenions que c'était sa dernière ligne droite, que nous ne pouvions plus changer l'injuste issue de son destin, on nous apprenait que la maladie allait emporter mon petit Nolann, 6 ans 1/2.... Et en emportant mon fils, elle m'emportait moi aussi.... "On a tout essayé, et le corps de Nolann devient résistant à toutes les chimio".... "On ne peut plus rien faire".... "Désormais il faut l'accompagner, le but est qu'il ne souffre pas".... "Je ne peux pas vous dire combien de temps il lui reste, mais vu son état il ne sera probablement plus là à Noël"..... Toutes ces phrases sortaient de la bouche du professeur d'hemato-onco pédiatrique, chaque phrase était une bombe atomique dans mon c?ur, dans mes tripes, et en même temps j'étais paralysée, comme lors de l'annonce du cancer de Nolann.... J'étais dévastée..... Dans un cauchemar horrible.... J'étais démunie, impuissante face à la mort qui se rapprochait doucement, qui rodait autour de nous, et je n'avais aucune arme pour soulager mon bébé.... Nous ne pouvions que l'admirer pour son courage... Il me disait sans cesse "maman je ne veux pas aller au ciel", que répondre à ça, mon c?ur se déchirait, mes yeux s'embuaient, je restais calme mais au fond j'avais envie d'exploser, de hurler parce que c'est tellement incompréhensible, injuste.....
On prenait donc la décision, ce 29 octobre il y a 4 ans, que mon Nolann rentre à la maison pour ses derniers jours, semaines, mois?! On ne savait pas, on ne savait rien.... La seule chose qu'on savait c'était qu'il allait partir avant nous, et que la vie ne lui laisserait pas le choix.... Nous savions qu'il n'aurait probablement jamais 7 ans, qu'il ne retrouverait pas ses copains d'école, qu'il ne deviendrait pas ado, ni papa.... Qu'on ne le verrait pas grandir tout simplement, et c'est la pire des annonces. A partir de la, tout a été si vite et si long à la fois.... Ses jours étaient comptés, le compte à rebours avait commencé....
Il a tenu 50 jours, les 50 pires jours de ma vie à regarder mon enfant souffrir et se détériorer, sans rien pouvoir faire.... 50 jours c'est long pour mourir, c'est long quand on a mal, quand plus rien ne va, quand les articulations, le foie, les poumons et le c?ur ne vont plus et par-dessus tout ça les douleurs, les vomissements, la fièvre et les convulsions.... Mais 50 jours c'est aussi tellement court pour profiter de son enfant, se remplir de son amour, se dire que chaque regard est peut être le dernier, chaque sourire aussi..... Et il y en avait si peu, des sourires, ces 50 derniers jours..... Nous avions quand même dû le faire hospitaliser quelques jours avant qu'il s'en aille, il n'a pas pu partir dans son petit lit mais nous avions pas le choix, la maladie était trop sournoise, trop cruelle...
Je revis tous ces instants....
Mes larmes coulent
Je t'aime mon bébé
Tu manques à ma vie....
Je n'oublie pas ton courage, je n'oublie pas ta rage de vivre, ton envie de gagner le combat, ta détermination, quand tu me disais "je vais guérir maman", on y croyait mon ange mais je suis si fière de toi, si fière de mon enfant, mon lion, mon héros, la leçon de vie.... Par dessus tout je n'oublie pas ton amour, ta douceur et ton sourire, toi tout simplement, mon petit garçon d'amour....
J'aurais tout donné pour que ce 29 octobre 2010 on nous annonce tout le contraire, le bon fonctionnement de la greffe et pas la course contre la montre.... Mais on ne peut rien décider, rien changer, sinon rien de toute cette histoire ne serait arrivé mon ange, je suis fière de toi mon bébé, ma vie...
Maman t aime à l infini
J'entends ton rire.... J'entends tes pleurs.... Je vois ton sourire.... Je vois tes yeux pleins de larmes.... Je me souviens de ton courage, je me souviens de ton amour, de ta joie.... Je me souviens de ta malice, je me souviens de ta douceur, je me souviens de tes bêtises, je me souviens de ta joie de vivre.... Je ne t'oublie pas, jamais.... Tu es en moi pour toujours, mon bébé à maman.... Je t aime

--------------------------------
Tu avais 6 ans.... Mais tu m'as appris la vie.
33 mois de combat.... L'enfer du cancer.... Ton courage infini....
10.02.2004 - 18.12.2010
Je t'aime mon amour, mon bébé..... Tu me manques tant....

Re: Le dernier chapitre de ta vie, mon ange [207518]

mon étoile

Voir son profil

mon étoile

Activité : 2.5 / 5
766 messages postés


Posté le : 29/10/2014 à 09:53 (Lu 7762 fois)
Répondre
Citer

Emilie
Que dire devant tant de souffrance. Mes larmes coulent. Ton guerrier s'est battu de toutes ses forces mais le combat était inégal. Il est un exemple de courage.
Je me doute bien que tout revient en boucle lors de ces dates. On ne pas oublier.
Une envolée de doux câlins a ton Nolann
Je t'embrasse très fort, Émilie.
Annick

--------------------------------
Mon Bichon, lorsque tu auras trouvé ton Etoile, éclaire la nuit dans laquelle je suis plongée désormais.

Re: Le dernier chapitre de ta vie, mon ange [207519]

MonTom

Voir son profil

MonTom

Activité : 1.5 / 5
177 messages postés


Posté le : 29/10/2014 à 12:38 (Lu 7755 fois)
Répondre
Citer

Je ne peux que te dire que je suis de tout coeur avec toi et je t'envoie mes plus tendres pensées.
Les mots sont parfois introuvables devant toute cette difficile vie, je sais combien tu souffres en dedans et je partage ta douleur.
Malgré ces moments que tu traverses, ton message est empreint d'amour et de tendresses pour ton fils, ton bébé à toi, ton petit Champion

Douces pensées à nos anges xxx

Avec mes amitiés
Lucie, Maman deTom

--------------------------------
Telle une étoile tu brilles maintenant dans les cieux... .
Déjà à 2½ ans tu étais un Héros en sauvant ta petite Jumelle avec le don de GMO.
Tu nous manques tellement.
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai pour l'éternité, Ta p'tite Maman xxx

Re: Le dernier chapitre de ta vie, mon ange [207520]

Nancy.L

Voir son profil

Nancy.L

Activité : 3 / 5
3125 messages postés


Posté le : 29/10/2014 à 15:26 (Lu 7745 fois)
Répondre
Citer

Émilie,

Tant de souffrance pour ton bonhomme et pour toi sa maman le c?ur déchiré de le voir souffrir puis s'envoler !
Je ne trouve pas les mots pour soulager ta peine, mais je suis de tout c?ur avec toi.
Il y a des dates qu'on voudraient oublier à jamais... malheureusement c'est impossible.

Je t'embrasse bien fort



--------------------------------
Pourquoi les morts ne vivraient-ils pas... les vivants meurent bien...

Re: Le dernier chapitre de ta vie, mon ange [207521]

marianne 69

Voir son profil

marianne 69

Activité : 2.5 / 5
992 messages postés


Posté le : 29/10/2014 à 15:36 (Lu 7744 fois)
Répondre
Citer

Emilie,
Mon Dieu, je comprends que ces mots que tu as entendus et reçus en plein c?ur doivent encore résonner en toi, encore et encore. Comment les oublier...Comment trouver l'apaisement lorsque l'on a connu ce que tu as connu, jour après jour.
Ton enfant chéri est maintenant bien vivant dans la lumière de Vie, dans ce monde tout près de nous où ne demeure que l'Amour, celui qu'il t'a donné, celui qu'il a reçu, cet amour qui a été son seul bagage lorsqu'il a dû partir loin de toi. Cet Amour si grand demeure, il a jeté un pont entre lui et toi, e lorsque tu fermes les yeux, vos deux âmes se rejoignent.
Je t'embrasse très très fort. Douce pensée à ton enfant chéri.
Martine

--------------------------------
Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c'est doux, la nuit, de regarder le ciel. (St Exupéry).

Re: Le dernier chapitre de ta vie, mon ange [207542]

MonFilsMonAnge

Voir son profil  Son site web : http://nono-leucemie.skyrock.com

MonFilsMonAnge

Activité : 2.5 / 5
1215 messages postés


Posté le : 02/11/2014 à 05:03 (Lu 7674 fois)
Répondre
Citer

Merci du fond du c?ur à vous les filles....
Je revis chaque instant.....
La fin se rapprochait pour nous il y a 4 ans....
J ai si mal
Il manque tant à ma vie mon bébé
Je t'aime Nolann, à l'infini....

--------------------------------
Tu avais 6 ans.... Mais tu m'as appris la vie.
33 mois de combat.... L'enfer du cancer.... Ton courage infini....
10.02.2004 - 18.12.2010
Je t'aime mon amour, mon bébé..... Tu me manques tant....

Re: Le dernier chapitre de ta vie, mon ange [207570]

Toto

Voir son profil

Activité : 1 / 5
41 messages postés


Posté le : 05/11/2014 à 14:48 (Lu 7584 fois)
Répondre
Citer

Les derniers moments résonnent en nous comme un disque rayé. Mais on ressent dans tes mots tout l'amour que tu lui porte et c'est le plus important. Je te souhaite de réussir à survivre le plus sereinement possible....

Re: Le dernier chapitre de ta vie, mon ange [207577]

melucale

Voir son profil  Son site web : http://pouce1.blogspot.com

melucale

Activité : 3.5 / 5
6408 messages postés


Posté le : 05/11/2014 à 17:03 (Lu 7573 fois)
Répondre
Citer



--------------------------------
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie (André Malraux)

Carpe Diem

Re: Le dernier chapitre de ta vie, mon ange [207710]

Margaux Pierre

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
4 messages postés


Posté le : 25/11/2014 à 04:37 (Lu 7396 fois)
Répondre
Citer

Il n'y a que 4 ans que ton bébé d'amour est parti. 4 ans c'est si peu et déjà plus de la moitié de sa vie et ton immense souffrance est encore et toujours tellement douloureuse. Tu as su montrer tant de courage devant les mots de ton petit, mon Dieu qu'il doit être difficile d'accompagner son enfant dans un monde où l'on n'est pas encore... Dans quelques temps tu verras il t'arrivera aussi de penser à lui sans forcément inéluctablement souffrir. Non tu ne verras pas grandir ton enfant mais ton amour pour lui et ta fierté d'être sa maman grandiront jusqu'à ton dernier souffle.

Pages:  1

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image] [flash]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir] [blanc] [jaune]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10
GG1G2

Valider

La Gentiane est un service des Coopératives funéraires du Québec - Administration - MyStats
Aztek Forum V4.01 Copyright (C) 2003 - Liens - Page générée en 0.2263 seconde avec 10 requêtes