Attention! Ce site est temporairement en lecture seule. Veuillez patienter, nous procédons à une mise à jour. Merci de votre collaboration.

Retour au forumInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  1

13 ans plus tard

rooms

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
2 messages postés


Posté le : 25/09/2017 à 10:31 (Lu 794 fois)

Commentaire :  Peur que ça recommence...


Mon père est décédé en 2004 suite à un accident. A l'époque j'avais 19 ans, je me souviens du téléphone qui sonne, de ma mère en pleure incapable de me dire autre choses que "papa est mort". Le jour même j'ai du annoncer la nouvelle à ma grand mère, le décès de son unique enfant, puis j'ai rejoint ma mère dans le sud où avait eu lieu l'accident, puisque mes parents étaient partis en vacances. Le jour du départ ils sont partis tôt, j'étais réveillé mais j'ai fait semblant de dormir par flemme, me disant que je les reverrais dans 2 semaines puis au téléphone entre temps. Même 13 ans plus tard je m'en veux encore d'avoir été aussi con. Depuis j'ai rencontré quelqu'un, je me suis marié, j'ai 2 enfants. Mais rien à faire je pense à mon papa tout les jours. Je crois que cet événement m'a marqué pour toujours. Quand j'ai acheté ma première voiture j'aurais bien aimé avoir mon papa pour me donner conseil, aujourd'hui j'achète un appartement et la encore j'aimerais avoir mon papa pour me rassurer. Etant moi même fils unique j'ai fait genre j'encaisse, le mec fort quoi. En même temps j'avais pas trop le choix, ma mère et ma grand mère étaient anéantis et me regardais avec des yeux qui disait "qu'est ce qu'on va faire ?". Je n'en ai jamais parlé à personne, pas à ma femme il faudrait pas qu'elle se dise que je suis faible, avec les potes c'est pire question de fierté (on est des mâles alpha on pleure pas), ma mère c'est elle qui à besoin de moi pas l'inverse (ma grand mère est décédé 1 semaine après la naissance de mon 1er sans avoir même pus le voir, putain la vie est une p***). Je pense tout de même que avec le recul tout ça m'a rendu plus fort. Le souci c'est que je meurt de trouille pour ma femme et mes enfants. J'ai peur du drame, du truc "qui n'arrive qu'aux autres" qui m'est arrivé il y a 13 ans. J'ai peur qu'il leur arrive quelque chose et cette peur se fait plus forte quand je suis déprimé....
J'aimerais savoir si d'autres que moi connaissent cette angoisse et si ils arrivent à la combattre et comment.
Merci en tout cas de m'avoir lu, force à vous !

Re: 13 ans plus tard [212346]

marianne 69

Voir son profil

marianne 69

Activité : 2.5 / 5
992 messages postés


Posté le : 28/09/2017 à 14:30 (Lu 770 fois)

Bonjour,
Un père, c'est une référence, souvent un modèle, un guide lorsque l'on est enfant. Et même lorsque l'on grandit, le lien demeure. Et lorsque l'on devient parent à son tour, on aimerait avoir encore nos parents à nos côtés.Tu as perdu ton papa très jeune, je comprends qu'il te manque encore.
Je crois qu'il est normal de ressentir une angoisse pour l'avenir lorsque l'on a traversé une épreuve qui nous marque. Moi,j'ai perdu mon plus jeune fils, mon Maxime. Il allait avoir 22 ans, la vie devant lui, tout lui réussissait. Il nous a quitté dans un accident de moto il y a 8 ans. Tu imagines la douleur.
Comme toi, j'ai peur pour mes deux ainés, plus que des gens qui n'ont jamais été touchés par ce genre de malheur. Mais il ne faut pas que cette angoisse impacte la vie quotidienne. Il faut s'efforcer de "penser positif" et de considérer tous les bonheurs que la vie nous offre encore. Il est important de bien vivre le moment présent. Profite de ta famille, de tes enfants, des bons moments de la vie, et ne pense pas au pire.
Ne t'empêche pas d'évoquer ton papa si tu en as envie. Ce n'est pas un signe de faiblesse que d'avouer qu'il te manque encore. Nous ne sommes pas des robots. J'ai toujours dit à mes fils "un homme, ça pleure aussi".
Ton cher papa veille sur vous, vous protège depuis l'autre rive.
Courage.
Amicalement.
Martine

--------------------------------
Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c'est doux, la nuit, de regarder le ciel. (St Exupéry).

Re: 13 ans plus tard [212354]

rooms

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
2 messages postés


Posté le : 03/10/2017 à 10:07 (Lu 737 fois)

Merci pour votre réponse.

Courage à vous également je n'imagine même pas à quel point cela doit être dur de perdre un enfant.

Pages:  1

Retour au forumInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

La Gentiane est un service des Coopératives funéraires du Québec - Administration - MyStats
Aztek Forum V4.01 Copyright (C) 2003 - Liens - Page générée en 0.0667 seconde avec 10 requêtes